Google, le temple du transhumanisme

automates_dessinateur-google-le-temple-du-transhumanisme

Google se prend pour Dieu. Il s’agit d’une richissime entreprise qui possède suffisamment de fonds pour créer, dans ses laboratoires, toutes sortes d’inventions technologiques. Le mensonge de ces hérésies considérant l’immortalité comme un but à atteindre est écœurant pour ceux qui savent ce qu’il en est. Greffer dans le cerveau des implants technologiques n’est pas anodin. Le cerveau s’adapte à ces éléments électroniques et peut changer la personnalité de l’individu par la reconstruction de certains réseaux neuronaux. Les perceptions de l’individu changent de manière aléatoire même s’il peut exister une certaine logique sous-jacente que nous ne pouvons certainement pas mesurer ni prévoir. Qui peut affirmer connaître d’emblée le comportement d’un individu autrefois humain devenu cyborg aujourd’hui ?

L’implant de mémoire vive, de microprocesseur, de puces diverses permettant de gérer un membre greffé, par exemple, sont des facteurs de risque pour l’échelle de valeurs du sujet concerné. Cet individu aura les facultés augmentées. Il pourra stocker des informations visuelles, auditives, mouvoir des membres imputrescibles qui développent potentiellement une force surhumaine. Si l’ego de cet individu est fort et sa moralité faible, quel sera son comportement ? Deviendra-t-il un fauteur de troubles pour les citoyens ?

Cet individu augmenté pourrait potentiellement devenir l’un de ces sombres super-héros. La fiction serait alors largement rattrapée. Il est aisé de s’écrier « je ne changerai jamais, je resterai moi-même en toutes circonstances » avant la modification substantielle de sa matière organique. Après la pose de ses implants et l’adaptation qui en suivrait, celui-ci pourrait développer une pathologie cérébrale qui le rendrait potentiellement dangereux. Personne ne peut affirmer l’inverse car ce serait mentir effrontément à un public crédule.

La technologie n’est pas anodine. J’avais déjà averti mes comparses, dans les années 2000, du danger transhumaniste. À l’époque, on me rigolait au nez en disant que la fusion entre le biologique et la technologie serait tout simplement impossible. De nos jours, nous assistons au chamboulement de notre civilisation et personne ne s’y oppose franchement. Jusqu’où va se développer cette hérésie ? N’y-aura-t-il aucun prophète du danger, sauf quelques-uns, comme Mr Dickès, que je salue respectueusement au passage ?

Le nombre d’individus augmentés pourra progresser de manière exponentielle, suite à un effet de mode médiatique classique. La majorité, se laissant porter par les événements, acceptera certainement de se plier au joug transhumaniste. Dans ce cas, que ferons-nous lorsque nous serons restés au stade d’êtres humains naturels pendant qu’un large pan civilisationnel sera devenu cyborg ? Devrons-nous plier devant la loi du plus fort ? Sans éthique, la loi du Talion sera celle qui sera naturellement imposée. Il ne faut pas se leurrer. Lorsqu’un pouvoir est offert à certains, celui-ci risque de devenir le cheval de Troie, le matamore civilisationnel. La loi du plus fort était le principal leitmotiv du national-socialisme. Nous découvrons, dans la philosophie transhumaniste, cet état d’esprit enfoui sous la technologie.

Lorsque les individus aux pouvoirs surhumains auront acquis la maîtrise de leurs greffes, comment se comporteront-ils ? Selon une simple analyse des lois statistiques, ils pourront adopter un bon ou un mauvais comportement avec leur cortège d’attitudes sous-jacentes. Un individu ayant choisi le bien pourra œuvrer en faveur de l’humanité tandis qu’un autre ayant choisi de faire prédominer son intérêt personnel deviendra cruel. Un comportement tend à se renforcer au fil du temps. L’adaptation comportementale est complète au bout d’une certaine période et tend à s’amplifier dans le cadre de la découverte de l’environnement. Les champs neuronaux s’adaptent aux nouvelles situations et renforce la confiance et l’agilité de l’individu dans sa démarche proactive.

Nous laissons pousser une corne qui pourrait mettre fin à l’humanité telle que nous la connaissons aujourd’hui. À n’en pas douter, il s’agit d’une redoutable boîte de Pandore. Cessons d’être naïfs et impliquons-nous sérieusement dans la réflexion afin de la condamner sévèrement en amont. Le transhumanisme ne peut pas être dénué de danger vu que cette doctrine modifiera profondément la psyché humaine au fil des générations.

D’un point de vue large, cette doctrine créera, à n’en pas douter, un schisme au sein de l’humanité. Tandis que les bidonvilles se propageront à vive allure avec son lot de décadences multiples, la minorité transfigurée selon la loi du plus fort pourra agir comme bon lui semble. Une majorité progressera dans une civilisation sans travail avec, pour compagnons, les rats et les cafards tandis que les transhumanistes volontaires vivront dans le temple bionique. Le leurre est cruel car c’est la naïveté inhérente à l’humanité qui la mettra à mort. « La médiocrité est bien aimable, Madame la Marquise ! Elle ne fait point ombrage, elle ne contredit jamais ; elle ne voit de difficulté à rien, parce qu’elle ne comprend rien. » comme aurait dit avec passion le sieur Maistre s’il était aujourd’hui encore parmi nous.

« Il ne faut point crier au loup » pourraient s’insurger ceux qui tirent les ficelles. « Ne dévoilons pas au grand public le secret de notre force, ce serait nourrir les cochons » diraient certains, pendant que d’autres s’offusqueraient de ces propos. « Non, vous n’y êtes pas, nous voulons le bien pour l’humanité, de tout notre altruisme et de toute notre pensée déiste » diraient encore d’autres en se prenant la tête entre les mains. Mais voilà, la philosophie des Lumières est divisée entre mille penseurs qui ne maîtrisent rien si ce n’est l’immédiateté de leur état quantique. Oui, cette philosophie ne peut être altruiste parce qu’à l’origine elle est conçue pour une minorité dont je ne pourrai jamais faire partie. Je préfère suivre la voie de Joseph Le Maistre, digne penseur contre-révolutionnaire. Refermons le livre du Nécronimicon qui est resté trop longtemps ouvert. L’ésotérisme est dangereux et mène inéluctablement à cette maudite théorie transhumaniste qui a pour but de renverser l’œuvre de Dieu.

Ceux qui essayeront de s’asseoir dans le Temple Sacré finiront, au bout de 42 mois, calcinés et éjectés du trône qu’ils auront indûment volé. L’Antéchrist pourrait bien être l’un de ces milliardaires passionnés de recherches technologiques. Si c’était le cas, les prochains mois risqueraient de secouer gravement l’humanité. Condamnons avec la plus grande fermeté toute théorie qui donnerait à l’être humain un statut déifiant car ce serait un véritable affront au Dieu Vivant.

Lien vers le fichier PDF : Google, le temple du transhumanisme

Le Crédit Lyonnais retire ses logos d’une entreprise catholique. A quand une banque européenne à l’éthique royale ?

conseil dans l'espérance du roi

1Jugée trop catholique, la maison Laudate http://www.laudate.fr/ , spécialisée dans la vente de

<——- Boutique de Paris.

bijoux religieux, doit retirer tous les logos aux couleurs de la banque de son site Internet. En représailles, des clients et des congrégations ferment leurs comptes.

Depuis une semaine, le torchon brûle entre le Crédit Lyonnais et  la maison Laudate spécialisée dans la vente de bijoux et d’orfèvrerie religieux. Lundi 30 juin, lors d’un rendez-vous avec son conseiller clientèle, le directeur, Vianney d’Alançon, a eu la désagréable surprise d’apprendre que la direction de l’établissement bancaire lui demandait de retirer tous les logos du Crédit Lyonnais de son site Internet. De son côté, la banque allait effacer son nom et son logo de son interface de paiement sécurisé, alors que leur présence « rassure nos clients ». La raison avancée ? Le caractère catholique de Laudate ne respecterait pas la charte de déontologie du Crédit Lyonnais… « 

View original post 54 mots de plus

La république, ce système pourfendeur de l’humanité

jesus_christ_juge_jour_du_jugement

La République est un sabre aiguisé avec soin. Son éclat attire l’œil tandis que sa lame effilée déchiquette l’esprit humain comme un rasoir trancherait la peau d’un saumon fraîchement immolé. L’homme a toujours été attiré par ce qui brillait. Comme un vulgaire coulomb balancerait son cou, l’être humain sautille en direction du miroir aux alouettes avant de se faire calciner par la flamme du dragon qui l’y attendait derrière.

La République a produit le droit de l’homme, la liberté, l’égalité et la fraternité comme les païens immolaient autrefois à leurs idoles. Ce bouquet de principes intellectuels sont, en fait, une désacralisation du Christianisme pour en faire un inestimable objet reposant sur un socle. La France est devenue l’ombre de ce qu’elle était autrefois.

Les Français d’antan se cultivaient comme ceux d’aujourd’hui s’émeuvent devant un insipide téléfilm américain à l’eau de rose. L’élite de la France s’est réduite à peau de chagrin tandis qu’une frange de la population, toujours plus large, nourrie à l’inculture, au sexe facile, à la beuverie socialisée et à l’anéantissement de l’esprit progresse comme si cet indicible mouvement se faisait comparable à l’une de ces machines à sou qui repousse perpétuellement les pièces jusqu’au bord du précipice gagnant.

L’inculture est appelée à se nourrir des félicitations du gouvernement élu. « Vous devez être médiocre et en être fier » lancent-ils tout sourire. Le diable se gargarise de belles paroles avec la dentine éclatante pendant, qu’en dessous, le perfide se frotte délicieusement les mains. Un individu soudoyé, à l’esprit approximatif, aux dents jaunies et au teint rougeâtre est une souris en proie au serpent qui ouvre la gueule pour dévorer l’animal sans défense.

Ce qui fait la richesse de l’être humain est son esprit. Lorsque celui-ci est amoindri, altéré par des images imbéciles et des propos incohérents, l’individu plonge à bras ouvert dans la médiocrité. Pendant qu’il croit gravir triomphalement les marches du piédestal, il descend progressivement dans la fosse à purin pour apprendre à grogner comme un porc de basse-cour, animal toujours destiné à faire une bonne charcuterie. L’individualisme est un piège bien trop subtil pour le quidam qui regarde, émerveillé, le hamburger surgelé qui tourne dans le four à micro-ondes.

Ces propos doivent blesser l’orgueil de l’individu intelligent tandis que celui qui a le ventre mou et l’œil tombant se réjoui des fêtes du monde. Je voulais tenir ces propos « maistriens » pour éveiller ceux qui en sont encore capables. À ceux-ci, je dirai cela. Instruisez-vous, devenez l’espoir de la France, brillez dans cette ère ténébreuse, car, l’heure attendue par l’ennemi approche à grands pas. Pendant que la masse prendra naïvement les armes pour mener la révolution luciférienne en croyant combattre le diable, vous arracherez les rênes des mains de ceux qui aujourd’hui nous pillent, nous trahissent et nous haïssent.

Demain sera notre jour de gloire si nous utilisons notre esprit avec efficience afin de rendre hommage à ces aïeux injustement oubliés dans leurs cercueils, aujourd’hui, réduits en cendre. Ces âmes étaient belles. Que reste-t-il aujourd’hui si ce n’est de l’orgueil, de l’égoïsme outrageant, de la décadence, une non-instruction, de la corruption et du mensonge ? Nous bannirons l’hérésie en temps voulu pour rendre hommage au Dieu Vivant. Pour cela, il ne faut point se dévoiler aux êtres égarés. Ces propos doivent résonner dans le cœur de ceux qui aiment le Christ.

Les ténèbres sont déjà vaincues. Elles seront balayées avec tous ceux qui se sont fait illusionner. La malice du démon est tellement subtile que l’individu naïf, pensant être brillant, glisse déjà sur la pente savonnée. Nous sommes tous sur le même bateau. Les canots de sauvetage sont en sous-nombre car le Titanic républicain a mal été conçu. Il n’est qu’un navire boiteux. Lors d’un naufrage, ce n’est pas l’argent qui sauve les âmes, c’est l’humilité offerte à genou devant la Sainte Croix parce qu’elle garantit la Miséricorde au lieu de la Justice. C’est la repentance sincère qui transforme les ténèbres en lumière. C’est le front sur le sol que celui qui s’abaisse est élevé. C’est en rendant hommage au Saint-Esprit que l’on peut espérer être sauvé du monde car les ténèbres ne prévalent jamais contre l’Église du Christ.

Combien liront ce texte et parmi ceux-ci, combien auront compris sa teneur ? Quelle tristesse de savoir nager, en solitaire, en aval du fleuve car bien peu perçoivent ce qui attend patiemment de surgir dans la temporalité. Les cris et la douleur se cachent dans l’ombre, en attendant de se répandre, tandis que les nuages s’amoncellent à l’horizon. Triste destinée pour une humanité déboussolée. Dieu me pardonne pour ces propos qui ne se veulent pas orgueilleux mais véritables. La vérité prend le visage de l’attitude hautaine pour celui qui ne sait la contempler que d’en bas. Ceci parce qu’elle lui scande des concepts inconnus.

Qui peut nous dire pourquoi certains connaissent l’heure avant de l’avoir vu affichée sur l’horloge tandis que d’autres restent pantois devant les aiguilles qui défilent lentement en suivant la ligne temporelle ? L’injustice spirituelle est cruelle. La masse surnage dans une épaisse boue noirâtre tandis que d’autres sont assis sur des rochers sans jamais l’avoir vraiment souhaité. Certains se rient de leur malfaisance tandis que d’autres se désolent de tant de péchés. La vue ne donne pas le bonheur parce qu’elle isole davantage ceux qui se réveillent dans une sombre époque. Ces individus éclairés sont comparables à des vigies perchées sur leur navire. Seulement, personne ne les entend ni ne les prend en considération.

Pauvre et triste humanité. Les trois prochaines années seront le cercueil de l’orgueil et de la décadence. Mon Dieu pardonne-nous. Donne-moi ta Miséricorde, je t’en supplie. Je tremble de peur en ne sachant pas si je suis juste devant ta Face. Je ne suis pas sûr d’être digne devant le terrible Juge. Comment savoir qui sera épargné lors du Jour du Jugement ? Nous frémirons de peur devant le courroux céleste. Les survivants, agenouillés, trembleront du haut des collines lorsque le sol boueux sera englouti. Ils contempleront les ruines de l’ancien monde impie. Après la peur, ce sera la joie. Après la sécheresse de cœur, ce sera la charité. Après la fureur urbaine, ce sera la ruralité. Après l’isolement, ce sera l’euphorie collective. Christ répandra son Amour sur ceux qui auront su patienter jusqu’au bout. Paix à ces hommes de bonne volonté. Peut-être que nous n’en ferons jamais partie, car, le nombre des élus est bien petit. Si nous n’en sommes pas, nous les contemplerons peut-être de l’autre côté si Dieu le permet.

Lien vers le fichier PDF : La république, ce système pourfendeur de l’humanité

J’accuse… !

L’histoire de France est Chrétienne depuis l’an de grâce 496. Les gentils qui se sont convertis au Christianisme ont été les garants d’un pays uni et pacificateur. Les anciens gaulois qui ont voulu aimer le Christ ont mené la France à ses années de gloire. Les nombreuses tribus se sont converties massivement au Christianisme parce que cette religion était garante de stabilité.

Cette situation n’a pas plu à ceux qui détestaient le bien. Cette partie de l’humanité, endeuillée par la haine de Caïn, a apostasié au fil des siècles. Ces individus souhaitant la fin du Christianisme se sont regroupés, tels des chauves-souris ou des serpents, dans des lieux non soumis au pouvoir Chrétien. Il était facile, dans des temps reculés, sans moyen de communication et sans technologie, de tromper une population Chrétienne amoureuse de Vérité. Pendant que nos ancêtres Chrétiens erraient innocemment, les individus apostats qui ont renié la religion Chrétienne ont attiré de plus en plus de monde dans leurs multiples sectes.

Leur travail de sape consistait à caricaturer l’œuvre du Christianisme en inventant l’occultisme. Cet art soi-disant ancestral, créé de toutes pièces par ces menteurs comparables à Caïn, a contribué à éloigner de nombreux Chrétiens de la voie droite qui menait l’humanité au Christ. Le détournement est extrêmement facile, démonstration à l’appui.

sainte_famille_st_jean_baptiste_enfant

Prenez, par exemple, cette peinture représentant la sainte famille réunie autour de Saint Jean-Baptiste. Sur la photo, nous voyons de gauche à droite, Saint Joseph, Marie-Madeleine, Sainte Marie, Jésus-Christ et Saint Jean-Baptiste. Les apostats ont inventé toutes sortes d’hérésies pour tromper les Chrétiens. Ces sombres individus ont inventé le mythe du jumeau de Jésus qui serait mort sur la Croix à la place du Christ. Ce supposé jumeau, souvent présent sur les peintures et les sculptures chrétiennes, n’est pourtant personne d’autre que Saint Jean-Baptiste ! L’ignorance de la religion trompe facilement les moins instruits !

Un constat s’impose : le mensonge naît du fantasme de découvrir quelque chose qui serait caché. L’occultisme s’est propagé parce que leurs auteurs ont brodé des histoires à dormir debout. Cependant, celles-ci étaient crédibles parce qu’elles étaient rédigées par des écrivains particulièrement doués comme René Guénon et tant d’autres. Un individu qui ne marche pas sur le droit chemin peut faire dévier ses proches de la pire manière car l’homme a une tendance naturelle à la mystification. Alors que Jésus-Christ a toujours parlé en public, les apostats Chrétiens ont fait croire qu’il avait inventé une doctrine secrète. Il s’agit d’un transfert de leurs pauvres ambitions sur Jésus-Christ qui est né dans la pureté. Le mensonge refuse de voir la vérité et la droiture parce qu’il se complaît dans la boue et le malheur.

J’accuse ces gouvernements successifs, légaux mais immoraux, d’être responsables de cette apostasie galopante. La France s’islamise, non pas par amour de l’Islam, mais parce que nos frères et nos sœurs pensent qu’il s’agit de l’unique véritable religion. Pourtant, l’Islam ne croît pas à la réalité du Christ. L’Islam croît que Jésus n’est pas crucifié et qu’il s’est envolé dans le Ciel, comme par enchantement. Jésus-Christ ne s’est pas envolé, il n’avait pas de frère jumeau. Il est simplement mort sur la Croix dans le plus grand abandon et la plus grande détresse mais les hommes, fils de Caïn, refusent de voir la vérité en face. Ils refusent de reconnaître Jésus-Christ comme le seul et unique Fils de Dieu. L’Islam prône le jihad, cependant Dieu n’a jamais appelé au massacre des infidèles. Dieu demande leur conversion par contrition et humilité !

J’accuse non pas l’Islam et le Judaïsme mais les apostats Chrétiens qui ont entraîné avec eux un grand nombre de monothéistes à l’apostasie. Ce phénomène s’est produit aux alentours du XIIIe siècle après Jésus-Christ. Nous retrouvons ces preuves dans les livres relatant l’histoire de France. Ces individus apostats, amoureux du jeu, de l’amusement et du sexe, ont plongé les nations dans de graves troubles. Ces multiples hérésies ont conduit les Chrétiens à choisir une vie de débauche, d’alcool, de sexe, de consommation et de vices de toutes sortes plutôt que de choisir le chemin étroit qui mène à la Vie, à la Vérité et, finalement, au Christ. Ils ont entraîné avec eux, dans leur chute, les Chrétiens, les Musulmans et les Juifs, qui, à leur tour, se sont mis à apostasier massivement. Ces confréries de l’indigence conduisent la France, l’Europe et les nations du monde, à vivre un véritable enfer.

J’accuse ces apostats de déverser les déchets dans les pays pauvres. J’accuse ces apostats de détruire la planète. J’accuse ces apostats d’accélérer la destruction du capitalisme en vue d’imposer une nouvelle ère immorale conduite par une poignée, les financiers ou les politiciens. Ces individus, élus ou non, ne sont rien d’autre que des êtres humains qui ont refusé le Christ. Devant Dieu, ils auront honte lorsque le Jour du Jugement viendra réveiller les âmes car, soyez-en sûr, la seconde résurrection aura lieu et nos péchés seront révélés aux yeux de tous. Le mensonge laissera la place à la vérité. Imaginez l’horreur et la honte de ceux qui auront passé une vie de débauche, de blasphèmes, de corruptions et de multiples vices.

J’accuse ces apostats de créer des remous entre les communautés Chrétiennes, Musulmanes et Juives. Autrefois, ces communautés vivaient ensemble en Algérie ou en Andalousie. C’est l’ambition démesurée de ces apostats qui a conduit les hommes à se massacrer les uns et les autres pour prendre le pouvoir.

J’accuse ces apostats de générer l’immigration pour détruire de l’intérieur la France et les nations européennes, à l’image des États-Unis. Utiliser les populations d’origines étrangères pour réaliser leurs plans de destruction est une infamie. Encourager les malheureux à venir en Europe pour espérer créer des guerres civiles est un acte d’une terrible cruauté. Qui souhaite voir un enfant mort, qu’il soit blanc, noir, arabe, asiatique ou encore hispanique ? Vouloir le pouvoir au détriment des populations est un acte d’une lâcheté intenable. Ces apostats devront être condamnés lourdement. Les organisations occultes devront être démantelées, interdites, détruites, fouillées de fond en comble avant de proclamer leur interdiction ad vitam aeternam.

J’accuse les apostats d’avoir radicalisé de nombreux musulmans et de nombreux juifs dans le but de les faire s’entre-tuer. Qui souhaiterait que des familles entières meurent sous les bombes ou sous les armes ? Si nous sommes sur cette terre, c’est pour partager, pour avancer ensemble, pour créer mais non pas pour détruire ! Les Musulmans, les Juifs et les Chrétiens pourront, un jour, manger ensemble, la main dans la main lorsque tous auront reconnu la Vérité du Christ. Jésus-Christ est mort sur la Croix pour nous dire qu’il fallait nous aimer les uns et les autres. La vocation du Christianisme est de s’universaliser, non pas pour faire la guerre, mais pour faire la paix. Le Christianisme est fait d’Amour. Les monothéistes sincères reconnaîtront, un jour, que le Christ est l’Unique Vérité.

Peuples du monde, nations, cessez de vous tuer pour les intérêts financiers d’une poignée. Cessons d’accuser les Juifs, les Musulmans ou les Chrétiens. Les apostats sont les seuls et uniques responsables de tous nos maux. Même s’ils sont élus majoritairement par une population intellectuellement morte, égarée dans les péchés et l’individualisme le plus coriace, ces élus sont immoraux.

J’accuse les apostats de vouloir renverser le monde actuel pour assouvir leur soif de pouvoir. J’accuse les apostats d’avoir renié la religion Chrétienne qui était une promesse d’Amour pour le peuple d’Abel. Nous provenons tous de Dieu et nous y retournons tous. Nous naissons sur cette terre sans savoir ni pourquoi ni comment, cependant, nous naissons et nous mourons. Il s’agit d’un fait indéniable. Cessons d’inventer des histoires folles. La vie est telle qu’elle est. Elle est simple et il n’y a rien de caché. Dieu est là, dans la simplicité. S’incliner devant un Sacrement, prendre l’Hostie à genou, mettre le front sur le sol en hommage au Christ, chanter les louanges de Dieu ne sont pas des actes outranciers, c’est au contraire une preuve de reconnaissance de sa faiblesse humaine, une profonde preuve d’humilité. L’homme n’est pas un Dieu, c’est un simple individu qui naît et qui meurt sans rien maîtriser.

Un jour, nous proclamerons la fin de ces hérésies, mais, en attendant, puisque ces apostats l’ont décidé, nous devrons subir de terribles guerres civiles et personne n’en sortira indemne sauf ces élus qui se cacheront et fuiront lâchement lorsque le moment sera venu pour eux. Leurs familles seront à l’abri dans des avions, des navires, des souterrains, des bunkers ou n’importe où que ce soit pendant que les populations s’entre-tueront et perdront les membres de leur famille pour avoir écouté ces oiseaux de malheur.

Peuples du monde, cessez de vous battre !

Lien vers le fichier PDF : http://www.fichier-pdf.fr/2014/12/26/j-accuse/

Le Tarot de Marseille est une falsification occulte du Christianisme

C’est avec une certaine honte que je dois avouer avoir pratiqué, pendant de nombreuses années, la voyance par le Tarot, avec boule de cristal puis sans support.  Je possédais un réel talent inné pour la voyance et la magie blanche. J’aurai certainement pu devenir un grand médium mais j’ai préféré rejoindre le camp de la Vérité plutôt que celui du mensonge. Finalement, c’est « grâce » à ces affreuses erreurs de jeunesse que je peux rédiger ce nouvel article.

Ce matin, après avoir feuilleté le Livre d’Heures pour être en mesure d’écrire le précédent billet, j’ai trouvé une image du Christ en Gloire datant du XIIIe siècle. Mon étonnement fut grand car cette enluminure correspondait trait pour trait à l’arcane XXI « Le Monde » qui représente la meilleure carte du jeu.

Nous savons que le Tarot de Marseille est apparu aux alentours du XVIe siècle. C’est en 1869 que Romain Merlin a publié l’ouvrage « origine des cartes à jouer ». Papus, occultiste au visage imprégné d’une forte négativité, reprendra cet ouvrage à la sauce luciférienne. Suite à cet héritage assombri, c’est à partir de 1930 que Paul Marteau intitulera son tarot destiné à la cartomancie « Ancien Tarot de Marseille ».

Avant de continuer, je vous invite à découvrir l’enluminure originale ainsi que l’arcane du monde.

tarot_arcane_xxi_le_monde_falsification_enluminure_livre_d_heures_xiiie_siecle

On découvre avec stupéfaction que le Christ a été remplacé par la version européenne de la Vertu, c’est-à-dire par une représentante de la gent féminine. Il faut savoir que dans la France d’antan les vertus cardinales étaient symbolisées par des femmes.

C’est par un long processus de falsification, mot dialectiquement renommé « occultisme » pour mieux tromper la naïveté populaire, que le Christianisme a été remplacé par un occultisme récent qui date probablement du XIXe siècle. Ce qu’il faut comprendre, c’est que le passé de la France est Chrétien et qu’il n’a jamais été autre chose. Par conséquent, la volonté de transformer l’histoire de notre pays est le produit d’un odieux mensonge. Il semble évident que différentes loges ésotériques ont opéré dans ce travail de déchristianisation. Plus le siècle gagnait en lumière luciférienne, plus le Christianisme a été outrageusement remplacé, imité, caricaturé.

Sans la technologie, les œuvres de falsification demandaient un important travail de recopie effectué à la main. C’est avec l’apparition de l’imprimerie que les reproductions ont été décuplées. Il semble évident que la corruption progresse avec la technologie si celle-ci est aux mains de personnes ignares ou complices du phénomène. La population contemporaine, tombant dans les méandres de la décadence et de l’involution, semble bien à mal de dénoncer ces odieux travaux.

C’est pourquoi les Chrétiens doivent œuvrer avec une grande patience pour démystifier ce que l’occultisme a caricaturé pendant ces derniers siècles. Satan se borne à une stricte imitation, à défaut de savoir innover, car seul Dieu est en mesure de créer. Par conséquent, le talent des aficionados de l’occultisme se résume à un long travail de falsification. Il est temps de taper du pied dans la fourmilière. Chrétiens, à vos plumes !

Lien vers le fichier PDF : Le Tarot de Marseille est une falsification occulte du Christianisme

 

 

 

 

Ce qui doit être lu des Saints ou histoire de la Lombardie : « la Légende dorée »

La Légende dorée est un ouvrage rédigé entre 1261 et 1266 par Jacques de Voragine, dominicain et archevêque de Gênes. Jacques de Voragine a puisé dans tous les textes classiques de la littérature religieuse du Moyen Âge.

Son livre raconte l’histoire de 150 saints ou groupes de saints, saintes et martyrs chrétiens ainsi que certains événements de la vie du Christ et de la Vierge Marie. Les récits, hauts en couleurs, avaient pour vocation d’exalter la foi. Le thème principal de la Légende dorée est le combat que mène Dieu contre les esprits du mal. L’extrême courage des saints pendant leur martyr démontre l’impuissance des persécuteurs face à leur Amour pour Dieu. L’esprit est vainqueur sur le monde.

Voici quelques enluminures tirées du Livre d’Heures, datant du XIIIe siècle, elles-mêmes inspirées de l’ouvrage la « Légende dorée » de Jacques de Voragine.

Découvrez la traduction française de la « Légende dorée » sur le site de l’Abbaye de Saint Benoît.

Téléchargez gratuitement la version PDF de la « Légende dorée »

martyr_de_saint_denys

martyr_de_saint_quentin

martyr_de_saint_laurent

martyr_de_saint_vincent

descente_en_enfer_de_jesus

crucifixion_jesus_christ

christ_en_gloire

 

À l’instar de la France, l’Algérie du XXIe siècle est en souffrance

Pourquoi un tel article ? Comme je l’ai dit dans un précédent article, mes amis algériens ont témoigné de la souffrance qui règne actuellement dans leur pays. Leur témoignage résonne avec celui qui se trouve à la fin du documentaire « la valise ou le cercueil », à partir de 1h26m40s. C’est pourquoi je souhaitais publier les propos de ce jeune algérien, ému jusqu’aux larmes, vivant à Alger.

L’Algérie vit un drame, tout comme la France vit, en ce moment même, sa douloureuse mise à mort. Heureusement que nous, Chrétiens de France, avons le Christ dans le coeur. Nous savons que notre pays connaîtra la résurrection pour servir l’Amour révélé par le Fils de l’Homme, il y a un peu moins de 20 siècles.

Témoignage récent d’un jeune algérien, à découvrir [documentaire]

« La guerre d’Algérie, elle est bafouée, on n’a jamais appris la vérité. Mon grand-père a combattu avec la France contre les nazis à la seconde guerre mondiale mais on ne parle jamais de ça. Il y a des algériens qui se sont battus pour la France. Mais, pour eux, les Français ce sont les harkis. Pourquoi c’est un harki ? Il a combattu pour la liberté, donc, tout le monde aussi se bat pour une liberté.

À chaque coin de rue, tu trouves un policier. Alors si vous montez à Hydra ou El Golf ou El Biar, vous ne trouvez que des fils de militaires ou militaires qui tiennent de grands ranchs avec 2 ou 3 hectares de terrain et le peuple algérien vit dans des bidonvilles. Crève la faim, crève la dalle, c’est ça, crève la dalle.

Les pieds noirs vivaient avant en harmonie avec les Algériens. Bab El Oued était plein de juifs. Ces juifs travaillaient avec les Algériens, mangeaient ensemble, faisaient la fête ensemble, buvaient ensemble, sortaient ensemble, on connaît que ça. Mais le gouvernement algérien dit dans les programmes « ah les pieds-noirs, c’est des gens pas bien, ils ont fait la guerre contre les Algériens. Ils ont tué les Algériens, des familles, ils ont violé les femmes, ils ont fait ça. » Mais non, ils n’ont pas fait ça parce qu’ils sont nés en Algérie et ils sont Algériens. Au moins eux nous font rappeler la France, l’Algérie française déjà. La vraie Alger la blanche, les gens qui marchaient, qui étaient libres, qui parlaient. Il y avait de beaux bistrots, il y avait des casinos, c’était beau. L’amirauté qui était belle. Charlie Chaplin a inauguré plein de trucs à Alger. On partage l’histoire et pour partager un siècle entre deux pays ça veut dire qu’il y a une liaison, une relation.

Des fois, il y a des gens qui regrettent d’avoir fait la guerre contre les Français, regrettent d’avoir chassé les Français, parce qu’au moins, au temps des Français, ils vivaient, ils mangeaient à leur faim. Maintenant, ils ont fait la guerre, ils ne mangent pas à leur faim. Un jour, il y aura un soulèvement.

– Vous regrettez que la France soit partie ? demande le journaliste.
– Oui, j’ai regretté parce que de voir mon peuple vivre la misère, ça m’a…, répond l’algérien.
– Si la France était restée, il y aurait eu la liberté, c’est ça ? rétorque le journaliste.
– Oui, répond l’homme d’une voix émue.
– Et la richesse ? demande le journaliste.
– Ah oui, répond l’homme dont la voix trahit toujours l’émotion, au moins on vivrait… » [pleurs]

Alger au XXe siècle

algerie_française_annees_1950

De nombreuses photos du temps de l’Algérie française se trouvent sur le blog de Hubert Zakine

Alger aujourd’hui

bidonville_algerie

Documentaire : L’Algérie est pauvre à milliards