L’enseignement avant 1789

Contrairement à ce que l’on veut nous faire croire, l’éducation était bien meilleure sous l’Ancien Régime qu’après la révolution française. Pendant l’exercice de la royauté, l’école était gratuite à Paris comme en province. Ce sont les parlementaires et les philosophes qui ont considéré que « le torrent d’éducation » « entraîne tout », « submerge les chaumières et dépeuple les campagnes ». Ces mêmes philosophes s’élèveront contre le « trop grand nombre de collèges ». Diderot considérait d’ailleurs que les parents avaient tort d’envoyer leurs enfants à l’école pour apprendre le latin plutôt que de manier la charrue ou le marteau… L’Ancien Régime apparaît finalement de bonne augure lorsqu’on se plonge un minimum dans l’histoire de notre pays. La révolution française a accouché de l’obscurantisme. Affirmer l’inverse serait faux. La vérité doit être sue, c’est dans le passé qu’elle se situe. Voici la preuve avec un extrait du livre « légendes révolutionnaires » d’Edmond Biré.

l_enseignement_avant_1789_legendes_revolutionnaires

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s