Le célibat au sein de l’Église catholique

Le vœu de célibat au sein de l’Église remonte au 6e siècle après Jésus-Christ. Lors du Concile de Tours, en 813, il avait été décidé d’excommunier tout prêtre, diacre ou sous-diacre qui conservait sa femme après avoir reçu les ordres. On se souviendra qu’au temps de Saint Paul, la virginité était perçue comme l’état le plus parfait pour un Chrétien. Nous parlerons de la question de la virginité dans un autre article dédié au mariage. Lisez l’extrait ci-joint du « Génie du Christianisme », brillant ouvrage rédigé par Chateaubriand en 1802. Les traits rouges, situés dans les marges, encadrent les parties importantes du texte.

le_celibat_au_sein_de_l_eglise

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s