À l’instar de la France, l’Algérie du XXIe siècle est en souffrance

Pourquoi un tel article ? Comme je l’ai dit dans un précédent article, mes amis algériens ont témoigné de la souffrance qui règne actuellement dans leur pays. Leur témoignage résonne avec celui qui se trouve à la fin du documentaire « la valise ou le cercueil », à partir de 1h26m40s. C’est pourquoi je souhaitais publier les propos de ce jeune algérien, ému jusqu’aux larmes, vivant à Alger.

L’Algérie vit un drame, tout comme la France vit, en ce moment même, sa douloureuse mise à mort. Heureusement que nous, Chrétiens de France, avons le Christ dans le coeur. Nous savons que notre pays connaîtra la résurrection pour servir l’Amour révélé par le Fils de l’Homme, il y a un peu moins de 20 siècles.

Témoignage récent d’un jeune algérien, à découvrir [documentaire]

« La guerre d’Algérie, elle est bafouée, on n’a jamais appris la vérité. Mon grand-père a combattu avec la France contre les nazis à la seconde guerre mondiale mais on ne parle jamais de ça. Il y a des algériens qui se sont battus pour la France. Mais, pour eux, les Français ce sont les harkis. Pourquoi c’est un harki ? Il a combattu pour la liberté, donc, tout le monde aussi se bat pour une liberté.

À chaque coin de rue, tu trouves un policier. Alors si vous montez à Hydra ou El Golf ou El Biar, vous ne trouvez que des fils de militaires ou militaires qui tiennent de grands ranchs avec 2 ou 3 hectares de terrain et le peuple algérien vit dans des bidonvilles. Crève la faim, crève la dalle, c’est ça, crève la dalle.

Les pieds noirs vivaient avant en harmonie avec les Algériens. Bab El Oued était plein de juifs. Ces juifs travaillaient avec les Algériens, mangeaient ensemble, faisaient la fête ensemble, buvaient ensemble, sortaient ensemble, on connaît que ça. Mais le gouvernement algérien dit dans les programmes « ah les pieds-noirs, c’est des gens pas bien, ils ont fait la guerre contre les Algériens. Ils ont tué les Algériens, des familles, ils ont violé les femmes, ils ont fait ça. » Mais non, ils n’ont pas fait ça parce qu’ils sont nés en Algérie et ils sont Algériens. Au moins eux nous font rappeler la France, l’Algérie française déjà. La vraie Alger la blanche, les gens qui marchaient, qui étaient libres, qui parlaient. Il y avait de beaux bistrots, il y avait des casinos, c’était beau. L’amirauté qui était belle. Charlie Chaplin a inauguré plein de trucs à Alger. On partage l’histoire et pour partager un siècle entre deux pays ça veut dire qu’il y a une liaison, une relation.

Des fois, il y a des gens qui regrettent d’avoir fait la guerre contre les Français, regrettent d’avoir chassé les Français, parce qu’au moins, au temps des Français, ils vivaient, ils mangeaient à leur faim. Maintenant, ils ont fait la guerre, ils ne mangent pas à leur faim. Un jour, il y aura un soulèvement.

– Vous regrettez que la France soit partie ? demande le journaliste.
– Oui, j’ai regretté parce que de voir mon peuple vivre la misère, ça m’a…, répond l’algérien.
– Si la France était restée, il y aurait eu la liberté, c’est ça ? rétorque le journaliste.
– Oui, répond l’homme d’une voix émue.
– Et la richesse ? demande le journaliste.
– Ah oui, répond l’homme dont la voix trahit toujours l’émotion, au moins on vivrait… » [pleurs]

Alger au XXe siècle

algerie_française_annees_1950

De nombreuses photos du temps de l’Algérie française se trouvent sur le blog de Hubert Zakine

Alger aujourd’hui

bidonville_algerie

Documentaire : L’Algérie est pauvre à milliards

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s