Axe de réflexion : l’artisanat dans la Nouvelle France

L’artisanat est la base de toute société civilisée. Immédiatement après le savoir-être, vient le savoir-faire. L’homme de bonne volonté souhaite mettre son talent au service du bien commun. L’artisan se dévoue à une cause noble : fabriquer du pain avec la joie dans le cœur, tresser des paniers d’osier en priant, tanner le cuir en remerciant le Seigneur, travailler le bois en se souvenant de Joseph et du roi des rois Jésus-Christ, transformer le métal en ustensile de moissonnage, fouler aux pieds le raisin, et tant d’autres, autant de métiers, autant de moyens de se mettre au service de Dieu et de la Nouvelle France. Travailler avec le cœur entretient de belles pensées et de nobles prières qui contribuent à améliorer le monde. Le travail allié à la prière forment un ordre parfait : écoutez les coups de marteaux du forgeron qui travaille le métal, sentez le pain qui cuit dans le fournil du boulanger, observez le vigneron en train de préparer son vin, respirez cet air paisible de la campagne. L’artisanat permet de mettre chacun à sa place et chaque chose en ordre. Dieu nous a tous pourvu de dons différents qui permettent de constituer une civilisation transcendantale, lorsque la verticalité est marquée par l’obéissance aux commandements divins. L’obéissance est le remède aux maux de la civilisation : obéir à un supérieur vertueux qui lui-même accepte les ordres venant d’au-dessus. La royauté est le symbole parfait de la verticalité : chacun est bien là où il est parce qu’il répond à des besoins providentiels. Tout serait si simple si l’homme acceptait de se plier humblement aux commandements divins. Les valeurs du Christianisme font de l’homme vertueux un véritable artisan de paix : travailleur de la matière et ouvrier du cœur. Les hommes de bonne volonté contribuent à apporter la paix dans leur pays : Jésus-Christ est alors présent parmi ses artisans.

Questions générales

Pourquoi est-ce que l’artisanat est autant dénigré ?
L’artisanat provient du Christianisme. Or, le système contemporain déteste tout ce qui rappelle le passé puisqu’il prône un monde technologique dans lequel les multinationales dominent le monde à coups de brevets. Le vol manifeste des matières premières, l’exploitation des hommes par les hommes puis par les machines est le seul avenir promis par ce monde dit moderne. La barbarie est le socle de cette funeste civilisation. Le mensonge permet de détourner les hommes du vrai, du bien et du beau afin de bâtir la nouvelle Tour de Babel technologique.

Quel est le rôle de l’artisanat dans la civilisation ?
L’artisanat est une ruche dans laquelle les ouvriers s’affairent à la fabrication d’un miel savoureux. Les abeilles doivent être transcendantes pour former un tout cohérent, sinon le chaos s’installe et la ruche dépérit. De nos jours, les hommes de la ruche ressemblent à des frelons agressifs. Or, l’agressivité contribue à la destruction de la civilisation. Le chaos qui règne dans les esprits permet à ceux qui ont des intérêts maléfiques d’accélérer l’œuvre de destruction de la civilisation chrétienne. L’artisanat est le socle d’une civilisation saine puisqu’il contribue à donner des compétences locales et à faire prospérer la nation grâce à une juste répartition des richesses : les travailleurs gagnent leur pain à la sueur de leur front conformément aux enseignements bibliques.

Comment faire pour mettre un terme aux multinationales ?
Il est impossible, d’un point de vue humain, de faire reculer ces monstres américains. Il faut qu’il y ait un effondrement pour que notre nation puisse être reconstruite. C’est à ce moment-là que l’artisanat trouvera sa place sur notre sol. Il faudra le promouvoir comme le moyen le plus équitable. D’une part, l’artisan est responsable de ses actes envers la nature et l’humanité, et, d’autre part l’artisan peut vivre aisément s’il se donne les moyens d’améliorer vertueusement ses talents. L’artisanat fonctionne verticalement : il doit répondre aux exigences de la nation, tandis que les multinationales, elles, se sont émancipées de cette verticalité en se pliant seulement à la voracité financière.

Comment développer l’artisanat ?
Il faut promouvoir le travail manuel, comme dans toute civilisation chrétienne, par un travail d’évangélisation à la manière des missionnaires de saint Vincent de Paul. Ora et labora doit être le leitmotiv de l’artisanat : travail et prière. L’artisan qui se souvient qu’il œuvre pour Dieu se responsabilise vis-à-vis de sa patrie : il agit en tant que bon chrétien. Il est impossible de promouvoir l’artisanat si le pouvoir en place prône un épouvantable mondialisme. Il faut que la France redevienne le Royaume du Christ pour pouvoir remettre de l’ordre et rétablir, notamment, l’artisanat. Une civilisation chrétienne est constituée de nombreuses briques qui obéissent aux commandements du Christ, à l’exact opposé du mondialisme prôné par la finance apatride internationale.

Questions pragmatiques

Comment former des artisans ?
Comme pour le domaine de l’éducation et de l’art, il va falloir créer des centres chrétiens de formation à l’artisanat. Cela va demander un repérage des compétences sur tout le territoire de la Nouvelle France lorsque le pays se sera effondré, afin de mieux le reconstruire. Les méthodes ancestrales de l’artisanat seront étudiées à partir des archives existantes et les prétendants seront formés sérieusement. Le travail est effectivement colossal mais cela s’appelle la reconstruction chrétienne. Si nous ne faisons aucun effort collectif, la nation restera embourbée dans son marasme. Nous devrons revenir aux préceptes de Notre Seigneur Jésus-Christ pour redresser notre belle nation.

Est-ce que les corporations auront leur place dans la Nouvelle France ?
Les corporations ont leur importance pour protéger les travailleurs. Il faudra réfléchir sur ce sujet difficile afin de les rendre fonctionnelles dans le cadre de la Nouvelle France. Ce travail de réflexion reviendra à un ministre du Sacré-Cœur qui saura choisir les personnes de bonne volonté parmi la population. Le travail de restauration du royaume de France sera colossal et demandera de nombreuses années, mais, selon les prophéties (qui sont en train de se réaliser), le règne du Sacré-Cœur aura bel et bien lieu.

Stéphane, 1er juin 2017
Blog la France Chrétienne

Lien vers le fichier PDF : https://lafrancechretienne.files.wordpress.com/2017/08/axe_de_reflexion_l_artisanat_dans_la_nouvelle_france.pdf

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s