Mémoires du Curé de Versailles – Les trois sortes de jansénistes

Mémoires du Curé de Versailles

Chapitre IV – Les jansénistes
Les trois sortes de jansénistes

J’ai toujours distingué trois sortes de jansénistes à la Cour comme ailleurs.

La première espèce est de ceux qui sont véritablement attachés à la doctrine de Jansénius, ou qui, n’osant pas ouvertement la soutenir, se font une gloire de condamner ce qui s’est fait contre son livre et se déclarent pour être du sentiment que l’Église pouvant errer sur les questions de fait, elle s’est effectivement trompée dans celui du livre de Jansénius, dans lequel, depuis la condamnation des cinq propositions, ils prétendent qu’elles ne s’y trouvent pas et défient hardiment de les y montrer.

La seconde classe ou espèce de jansénistes et de ceux qui favorisent en tout ce qu’ils peuvent ceux de la première espèce et sont bien aises qu’on croit qu’ils leur sont unis de sentiments, quoiqu’ils ne savent pas seulement pour l’ordinaire l’état des questions, agités uniquement par la haine et une aversion très déraisonnable et très injuste contre les Jésuites, qui se sont si fort distingués par la défense qu’ils ont entreprise partout de l’autorité de l’Église contre ces novateurs.

Enfin la troisième classe ou espèce de jansénistes, qui m’a paru faire partout le plus grand nombre, est de ceux qui, s’imaginant que parmi ces Messieurs de Port-Royal il n’y a que des personnes d’un très grand esprit ; ils se persuadent, quoique très ignorants dans les matières contestées et souvent dans toute autre science, qu’ils passeront pour avoir de l’esprit s’ils font paraître de l’estime et de l’inclination pour cette secte et pour ceux qui en font profession.

Ainsi pour abréger en peu de mots ce que nous venons de dire, j’ai toujours cru que l’esprit d’opiniâtreté, la haine contre les Jésuites et l’esprit de vanité faisaient ou composaient tout le corps des jansénistes qui sont dans le monde. Il y a peu de laïques dans le premier ordre ; beaucoup d’hommes et de femmes dans le second ; le nombre des femmes l’emporte de beaucoup dans le troisième. C’est ce que j’ai remarqué à la cour.

J’y trouvai très peu de gens qui soutinssent le jansénisme à cru, s’il m’est ainsi permis de parler. Il y en avait cependant quelques-uns. On croyait, et je pense qu’on n’avait pas tort de le croire, que l’archevêque de Reims, s’il ne donnait pas ouvertement dans la mauvaise doctrine, en favorisait publiquement ses partisans. Son diocèse était leur refuge. Ils y étaient bien venus, on les y recevait à bras ouverts, on les y employait, on leur y donnait les bénéfices les plus considérables et les premières places dans la cathédrale. C’était à ces messieurs que le prélat avait le plus de confiance et, quoique tout le monde sût et qu’il ne s’en cachât pas lui-même qu’il vivait d’une manière très mondaine pour ne rien dire de plus, il se déclarait partout l’ami, le protecteur et le patron de ceux qui se croyaient par la rigueur et l’austérité de leur morale les réformateurs du genre humain. On pensait que ce prélat avait un peu puisé cette bonne volonté qu’il avait pour eux dans le sein de sa famille, car il est constant que M. Le chancelier Le Tellier, son père, n’était pas de leurs ennemis. Je sais au moins à n’en pouvoir douter qu’ils s’adressaient à lui dans leurs affaires, dans lesquelles ils y trouvaient de l’appui et de la protection.

Lien vers le fichier PDF : https://lafrancechretienne.files.wordpress.com/2018/03/memoires_du_cure_de_versailles_les_trois_sortes_de_jansenistes_v01.pdf

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.