La guerre au profit du transhumanisme

La violence qui se profile à l’horizon est à la fois réprimandée et soutenue par le pouvoir. Elle est blâmée afin d’entretenir la chaleur des cendres, à la manière d’un feu de cheminée. Les conditions d’une crise économique sont réunies à la fin de cette année 2018. La France sera certainement marquée en 2019 par une amplification de l’austérité économique au nom de la crise des gilets jaunes.

Tout cela est soigneusement calculé et réfléchit au sein des centres de réflexion (appelés think tank) grâce au soutien des données du Big Data. Nous sommes des pions au service de ceux qui souhaitent imposer leur idéologie postérieure au nazisme et au communisme. L’homme nouveau du vingtième siècle n’ayant pas surgi de ces idéologies mortifères, le transhumanisme est la nouvelle coqueluche des financiers et autres frères des loges.

La violence leur est favorable puisqu’elle ouvre la voie de l’intelligence artificielle. En effet, ceux qui possèdent le pouvoir financier espèrent que le chaos engendrera une crise économique sans précédent ainsi qu’une guerre de grande ampleur. Par la suite, ceux-ci espèrent reconstruire un nouveau monde basé sur le transhumanisme, une idéologie asservissante qui stipule que l’homme amélioré est un être parfait, capable de maîtriser ses émotions et d’apprendre à une vitesse exponentielle. La loi naturelle serait dès lors balayée comme un dogme obsolète et vain.

Le chaos permet de mettre en valeur l’instabilité émotionnelle de l’être humain. L’homme est rebelle, colérique, égoïste. Ces défauts naturels élèvent sur un piédestal l’intelligence artificielle et la robotique. Après des maux causés par la barbarie, le progrès indéfini serait donc vu comme la source de tout bonheur à la suite de la renaissance et de l’humanisme.

L’intelligence artificielle est une arme redoutable qui peut asservir l’humanité sous le joug d’un contrôle absolu. Le nouveau monde souhaite l’abolition du travail en favorisant l’avènement du revenu universel. La vie ne serait alors plus qu’une succession de journées vides de sens pour la majorité d’une population abandonnée à elle-même. Le salaire universel versé à tout un chacun serait censé apporter le bonheur tandis que les milliardaires des sociétés technologiques pourraient développer des robots sophistiqués en écartant le peuple de toute décision politique, économique, philosophique, spirituelle et religieuse.

Le monde nouveau serait alors celui de la tyrannie mathématique. La froideur des machines s’appliquerait à l’humanité tout entière. L’obéissance absolue à l’internet serait le dogme des puissants : Dieu serait renversé au profit de la machine, digne héritière de Lucifer.

Il s’agit ici d’une hypothèse viable selon les plans de ceux qui font des calculs machiavéliques en s’appuyant sur des probabilités effectués à partir d’ordinateurs toujours plus rapides.

Cependant, ils oublient que Dieu veille. L’« homme nouveau » n’est pas viable parce qu’il ne serait plus équilibré. Or, le mieux est l’ennemi du bien. En effet, l’homme robot n’ayant aucune émotion, son corps risquerait d’être endommagé par ses décisions dangereuses. Il agirait froidement selon des hypothèses calculées. L’équilibre émotionnel n’existerait plus. Son cerveau serait certainement endommagé par toutes sortes de désordre chimique et d’expériences aléatoires. La Charité n’aurait aucune place dans un tel univers. Or, Dieu nous a créé par amour pour que l’homme devienne à Son image, un être Charitable qui suivrait les commandements de Jésus-Christ, de la Loi et des prophètes.

Nous sommes à la croisée de deux mondes : un monde tyrannique dominé par la technologie et celui de la loi naturelle épaulée des commandements de Jésus-Christ. Les prochaines années seront cruciales pour notre humanité. Nous allons devoir veiller et prier, et, si nécessaire agir pour anéantir définitivement ceux qui souhaitent s’accaparer le pouvoir à la place de Dieu. Pour l’instant, nous devons patienter. Notre heure viendra.

Dieu vous bénisse en cette période bénie de la sainte Nativité.

Lien vers le fichier PDF : https://lafrancechretienne.files.wordpress.com/2018/12/la_guerre_au_profit_du_transhumanisme_v01.pdf

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.