Exorcisme

Chers amis,

Méditons-nous suffisamment les Saints Évangiles ? Lisons-nous la vie des saints ? Prions-nous chaque jour avec ferveur ? Redoutons, plus que jamais, les fléaux qui vont s’abattre sur cette triste France.

Cet article est un exorcisme : « que tout esprit loue le Seigneur ! » « tout pour la Gloire de Jésus-Christ ! ».

Dans quelle civilisation vivons-nous ? Est-elle encore catholique ou seulement chrétienne de cœur ? Selon « les dirigeants » politiques, il est bien évident que non. En effet, leurs bouches et celles de leurs amis vomissent le nom du Christ, leurs mots sont des blasphèmes lancés avec fierté et joie (cf charlie machin hebdo).

Sommes-nous du monde ? Sommes-nous à leur côté ? Souhaitons-nous les rejoindre dans leurs danses aussi malsaines qu’immorales ?

Saint Paul disait :

« J’encourage, avant tout, à faire des demandes, des prières, des intercessions et des actions de grâce pour tous les hommes, pour les chefs d’État et tous ceux qui exercent l’autorité, afin que nous puissions mener notre vie dans la tranquillité et le calme, en toute piété et dignité. Cette prière est bonne et agréable à Dieu notre Sauveur, car il veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la pleine connaissance de la vérité.

En effet, il n’y a qu’un seul Dieu ; il n’y a aussi qu’un seul médiateur entre Dieu et les hommes ; un homme, le Christ Jésus, qui s’est donné lui-même en rançon pour tous.

Aux temps fixés, il a rendu ce témoignage, pour lequel j’ai reçu la charge de messager et d’apôtre, je dis vrai, je ne mens pas, moi qui enseigne aux nations la foi et la vérité. »

(1 Timothée 2:1-7)

Aujourd’hui, les Évangiles sont niés, haïs, ignorés comme l’avait prophétisé saint Paul dans la seconde lettre à Timothée (4:3-5)

« Un temps viendra où les gens ne supporteront plus l’enseignement de la saine doctrine : mais, au gré de leurs caprices, ils iront chercher une foule de maîtres pour calmer leur démangeaison d’entendre du nouveau. Ils refuseront d’entendre la vérité pour se tourner vers des récits mythologiques. Mais toi, en tout chose garde la mesure, supporte la souffrance, fais ton travail d’évangélisateur, accomplis jusqu’au bout ton ministère ».

Notre époque est maudite : saint Alphonse de Liguori n’hésitait pas à mettre le bon mot sur la bonne situation. Il disait que « Dieu maudit ceux qui le haïssent et ceux qui refusent de renoncer au péché ». Pourtant, ce grand saint était d’une douceur réelle : aucun mot mauvais ne sortait de sa bouche, sauf lorsque Dieu était attaqué. Dans ce cas-là, il prononçait des paroles dures, toujours justes sur le fond, sur un ton simple et détaché. Lorsqu’il était personnellement attaqué, il restait toujours doux et calme et parlait encore avec plus de suavité pour apaiser la colère de ses agresseurs.

Que ceux qui ont encore des oreilles et un cœur renoncent au monde, au moins dans leur esprit puisque nous ne pouvons plus totalement en sortir à cause du règne infernal de la finance apatride internationale. Nous devons fuir les médias, nous boucher les oreilles et nous cacher les yeux devant les horreurs prononcées ou montrées chaque jour. Comme disait Monseigneur Lefebvre, la télévision est le « tabernacle de Satan ».

Nous ne sommes pas du monde : nous devons devenir saints puisque aujourd’hui, en 2019, il semblerait que les médias veulent détruire complètement tout bien qui serait encore dans le cœur de l’homme. Être saint ne veut pas dire être optimiste puisque l’optimiste est un aveugle qui s’ignore. Au contraire, le saint doit percevoir la réalité par-delà l’illusion. Il doit percevoir ce qui demeure caché aux yeux du plus grand nombre. Devenons donc des saints, même et surtout s’il faut porter une lourde croix.

Les dirigeants de la France de 2019 sont devenus pires que le plus médiocre des païens puisqu’ils ne croient plus en rien, sauf, éventuellement en leur propre gloire. Comment respecter ces individus ? Il n’y a rien à en tirer. Nous ne pouvons et ne devons leur accorder notre respect. Ils semblent heureux de ressembler à des damnés de la terre.

Nous devons renoncer à cette France vulgaire, moribonde, menteuse, politisée à outrance, immonde dans ses mœurs. Nous devons refuser de la suivre : « nous ne sommes pas charlie ». Cette époque ne mérite aucun miracle et elle n’en aura point : il faut que Justice se fasse. C’est pourquoi les fléaux tomberont sur cette nation digne de Sodome et Gomorrhe, c’est-à-dire, littéralement, traduit depuis l’Hébreu, « peuple rebelle qui cache ses péchés dans le secret et le silence ».

Louons le Seigneur Jésus-Christ pour qu’Il donne un cœur de chair à ceux qui ont un cœur de pierre. Qu’Il donne la foi à ceux qui ne croient en rien. Comment peut-on ne pas croire en Dieu ?

La vie n’apparaît pas d’elle-même, c’est bien évident. L’homme n’aurait jamais vu le jour sans son Créateur. L’homme est doué de raison et a une âme immortelle. Si ce n’était pas le cas, l’humanité n’existerait pas, du moins, elle n’aurait pas conscience de son existence.

Comment peut-on croire que la vie s’ordonnerait d’elle-même alors que l’évolution est un mythe. Par exemple, depuis la nuit des temps, le poisson est resté un poisson, le chat un chat, l’homme un homme, et ce, grâce à l’invariabilité chromosomique (découverte du professeur Lejeune que m’a relaté un défunt ami prêtre, Éric).

Cela signifie que, de génération en génération, l’être qui naît de ses parents biologiques, peu importe la race ou l’espèce, celui-ci reste identique et garde les composantes essentielles du génome de ses parents. Le corps garde le patrimoine de ses ancêtres, ainsi, une abeille ne pourra jamais donner naissance à un éléphant, par exemple.

Les médias nous servent une soupe illogique pour promouvoir une absurde évolution. Comment ne pas comprendre les musulmans qui refusent de croire à toutes ces sornettes ? Il y a un net terrain d’entente, sur ce point, avec les musulmans, même s’ils ne peuvent pas croire à Jésus-Christ à cause des freins religieux qui nous séparent. Ce sont des frères en humanité et nous devrons les mener à notre Seigneur Jésus-Christ qui est également leur guide vers le vrai Dieu d’amour. Un jour, ils comprendront leur erreur et se convertiront à la Charité du Père. Nous ne pouvons pas couper la main aux voleurs et lapider les femmes pécheresses. Nous devons au contraire conduire nos frères et nos sœurs vers la pleine conversion du cœur, même si cela doit nous coûter.

Quant aux athées, ceux-ci risquent d’être définitivement perdus puisque la plupart vont suivre la marche technologique : ils accepteront de se faire implanter une puce cérébrale pour devenir soi-disant meilleur. Ils auront connu l’enfer sur terre en plus de le connaître dans l’au-delà.

Jésus-Christ nous a prévenu que chaque génération devrait lutter, de siècle en siècle, contre les invisibles puissances des ténèbres et non pas contre la chair et le sang. L’implant de la puce cérébrale risque de devenir une réalité, d’ici quelques années seulement, selon les businessmen des GAFA. Cette tromperie conduira les hommes implantés à la folie. Ils ne connaîtront plus jamais la paix puisqu’ils seront toujours connectés à l’internet. Le bruit sera permanent dans leur cerveau. Ils seront obligés de se suicider ou de se droguer pour retrouver la paix. Quelle infamie !

Les aveugles s’insurgent contre les croyants mais sont prêts à suivre les tendances du monde, sans aucune réflexion. Mon Dieu, quelle époque ! Le paradis promis sur terre se transforme, d’années en années, en enfer.

Pour notre part, nous devons toujours conserver la Paix du Christ : Foi, Espérance et Charité puisque le monde passera mais les Paroles de Dieu resteront éternellement valables. En effet, l’homme qui reconnaît sa petitesse, son impuissance sort déjà grandi. Toutefois, il ne doit pas tomber dans l’indifférence et le mépris. Au contraire, il doit louer le Seigneur pour avoir la vie, et, croire en un futur plus heureux. La France que nous connaissons aujourd’hui sera forcément meilleure demain. La République aura forcément une fin : lorsque la patience populaire aura été amenée à son terme, la révolte entraînera la République à la guillotine. Ainsi, elle mourra, dans la fureur et le sang, comme elle a commencé en 1793. Cette République représente seulement l’infâme France des « Lumières ».

Même si les ennemis de la France guettent le jour de la révolte dans l’ombre, nous devons toujours croire en Jésus-Christ. Notre nation retrouvera la raison après les horreurs à venir. Il nous faudra alors évangéliser comme les saints l’ont déjà fait dans le passé. Ainsi, les paroles de Jésus-Christ prouveront leur divinité : l’homme au cœur de chair qui partage son pain est meilleur que l’homme au cœur de pierre qui enferme précieusement son argent dans son coffre-fort.

J’avoue que cet article est plus dur que les autres, mais, il convient, lorsque Dieu est pleinement attaqué d’élever la voix. Nous reconnaissons comme seule Vérité les Évangiles de Jésus-Christ, la sainte Église, l’hyperdulie et la vie des saints. Le reste n’est que poussière et vanité.

Dieu vous bénisse, chers amis et vous garde dans Sa Paix.

Lien vers le fichier PDF : https://lafrancechretienne.files.wordpress.com/2019/04/exorcisme.pdf

Une réflexion sur “Exorcisme

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.