Le secret du Royaume des Cieux

Quel est le message de Jésus-Christ ? Pourquoi a-t-il prêché la Bonne Nouvelle ?

La réponse est là, devant nous, autour de nous, mais nous ne l’avons pas vraiment compris.

Jésus-Christ a bâti son discours autour du Royaume Céleste pour une raison précise. Après avoir prié pendant 40 jours et 40 nuits dans le désert, il percevait clairement la pensée de Dieu au point de pouvoir affirmer qu’Il était le Chemin, la Vie et la Vérité. Car, effectivement, Il est le Fils de Dieu et tout fut accompli au moment de la Crucifixion, avant Sa Résurrection. Jésus-Christ s’est pleinement offert en Sacrifice pour la rédemption de nos péchés : « Que ta volonté soit faite Seigneur et non pas la mienne ».

Voici le secret du Royaume : il s’agit du Paradis qui n’existe pas encore d’un point de vue temporel, puisque celui-ci se situe après le Jour du Jugement Dernier. Le point commun entre la vie et la mort, c’est le temps, puisque Dieu est omnipotent, immuable et infini.

Pour percevoir le Royaume, il faut essayer de penser comme Jésus-Christ. Ses enseignements nous permettent de comprendre que la terre sera détruite, un jour où l’autre. Après la colère du Jour du Seigneur, Dieu ressuscitera l’ensemble de l’humanité puisque l’âme est immortelle. Nous posséderons l’apparence de notre corps charnel sans toutefois en subir le poids : il s’agira plutôt d’un corps glorieux. Nous serons tous présentés devant le tribunal Céleste pour y être jugés collectivement.

Le voile qui cachait le monde invisible aura été déchiré et nous vivrons pour l’Éternité selon la vie que nous aurons menée sur terre. Il n’y a qu’un moyen d’accéder au Paradis : il faut accomplir ici-bas, ici et maintenant, la Charité comme nous l’a dit Jésus-Christ afin d’être digne du Royaume, puisque la Jérusalem Céleste est parfaite.

Chacun de nos cheveux est compté : cela signifie que tous nos actes sont stockés quelque part, en attendant le grand jour du Jugement. Si nous persistons dans le mal et l’erreur jusqu’à la fin de notre vie, nous finirons, à n’en pas douter, auprès de ceux qui ont fait le choix d’être cruels : ce sera l’Enfer permanent.

Cette croyance correspond exactement à la foi catholique. Le rassemblement, l’unité, le choix d’être l’ami de son prochain, cette plénitude, sont aujourd’hui oubliés à cause d’un patient travail de sape qui, au fil des siècles, a mené au matérialisme. Comme le secret du Royaume n’est plus transmis, beaucoup d’hommes risquent de terminer en enfer auprès du démon.

L’enfer est comparable à une grotte remplie d’une lave épaisse et brûlante. Les démons piquent continuellement les âmes impures. Celles-ci se lamentent et se maudissent mutuellement dans un brouhaha infernal. La chaleur y est terrible, le bruit est insoutenable, des vapeurs nauséabondes viennent s’ajouter au reste. On se sent agressé en permanence et il est impossible d’avoir une seule seconde de repos.

Le Paradis, quant à lui, est comparable à un immense champ à la fois ensoleillé, ombragé, frais et vert. Une immense table est dressée pour recevoir les convives, d’un instant à l’autre. Des gens au visage heureux s’avancent dans la joie vers la table pour se rejoindre et partager un magnifique moment. La paix y est totale : tous ceux qui sont attablés souhaitent le bien des autres. Le partage est mutuel, réciproque, la joie est complète. On peut sentir le souffle de Dieu : « je vous donne Ma Paix, je vous laisse Ma Paix ». Tout y est ordonné pour le bien commun.

La vocation de Dieu est de sauver chacun d’entre nous, cependant nous sommes libres de nos choix. Dieu nous a donné le Libre Arbitre pour que Sa Création ait un sens. Soyons sûrs que nous revivrons notre vie lors du Jugement Dernier. Si notre vie a été tourmentée, si nous avons fait preuve de mauvaise volonté et de cruauté envers les autres, imaginons ce qu’il se passera devant le Tribunal Céleste lorsque les membres de notre famille, nos amis, les saints, les anges et Jésus-Christ verront défiler nos souvenirs.

Après cette terrible épreuve, Jésus-Christ partagera l’humanité en deux clans : les brebis qui ont fait le choix du bien hériteront du Paradis, tandis que les boucs iront en Enfer.

Il est temps de nous repentir et de remercier le Seigneur, car nous ne sommes plus innocents dès lors que nous avons conscience de la Vérité. Jésus-Christ nous observe continuellement, jusqu’à notre dernier souffle. Prions les uns pour les autres.

Dieu vous bénisse et vous garde.

Lien vers le fichier PDF : https://lafrancechretienne.files.wordpress.com/2019/06/le_secret_du_royaume_des_cieux.pdf

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.