L’injuste procès du roi Louis XVI

Louis XVI fut condamné par le ministre Roland pour « soudoiement des assassins, dispersion des armées, ouverture des frontières de la France, préméditation de ravage des provinces et du massacre des familles françaises ». Autant dire tout de suite que ce procès fut une véritable mascarade commanditée par des bourreaux en col blanc.

le_terrible_proces_de_louis_xvi

Publicités

La répression des prêtres et des fidèles du roi

Suite à la Prise des Tuileries, les prêtres sont condamnés à la déportation à la Guyane française. Les soldats et autres hommes qui ont participé à la défense du roi aux Tuileries, lors du 10 août 1792, seront jugés et condamnés sous le motif « crimes commis dans la journée du 10 août et autres crimes y relatifs, circonstances et dépendances ». On trouve ici une manipulation de la dialectique pour masquer la réalité des faits. Il s’agit là, hélas, d’une méthode pratiquée depuis la fin de la royauté.

la_repression_des_pretres_et_des_fideles_au_roi